Livraison offerte à partir de 50€ d'achats — Paiements sécurisés — Échanges & retours ici
Menu
Panier

30 €

Un tote-bag offert !

50 €

Livraison à domicile offerte (France)

80 €

Un chouchou offert !

Ton panier est vide 💔

MIEUX VIVRE SES RÈGLES EN COURS/AU TRAVAIL

par Laury Gaube le February 12, 2021

Hello la Meufia,


Aujourd’hui j’avais envie de vous donner des petits tips pour mieux vivre ses règles quand notre journée est chargée : en cours, ou au travail par exemple.


Les règles peuvent modifier notre humeur, notre énergie, avoir une influence sur notre sommeil, notre fatigue, ce n’est pas anodin ! On est d’ailleurs pas toutes égales devant les douleurs menstruelles : certaines vont avoir des douleurs très handicapantes, d’autres plus légères, et d’autres carrément rien du tout (les chanceuses🙃). Et encore, il existe aussi le SPM (syndrome pré-menstruel), qui lui survient avant les règles et te met bien en PLS. Oui la vie d’une femme est un paradis absolu haha 🥴



ASTUCE Nº1 : BIEN CONNAITRE SON CYCLE 👌


Ça c'est clairement la base ! Il faut être attentive à chaque phase, pour pouvoir anticiper et mieux se sentir. Alors on se prépare psychologiquement, histoire de ne pas être surprise si par exemple le syndrome prémenstruel toque à la porte (si seulement on pouvait ne pas lui ouvrir à celui-ci🙃). C’est toujours mieux de savoir et de comprendre d’où ça vient, ça permet de ne pas stresser davantage. Vous n’êtes pas seules, et ça c’est important aussi de le garder en tête.


Les règles sont fatigantes, parfois même épuisantes, alors anticipez ! Reposez-vous avant leur arrivée, pourquoi pas en vous autorisant des nuits plus longues ou en faisant du yoga ou de la méditation. Prenez des moments pour vous, c’est super important. Ça me permet de faire le lien avec la prochaine astuce, je deviens forte en transition vous avez vu !!!

YOGAREGLES

 

ASTUCE Nº2 : PRENDRE SOIN DE TOI 😍


Et ça, ça marche aussi en cours, au travail, chez toi, partout ! Tu peux donc apporter ton petit thermos de tisane ou d’infusion (je te conseille la sauge, qui a des propriétés naturelles anti douleur). Te prendre des fruits secs pour te redonner de l’énergie tout au long de la journée. Ou encore porter des vêtements dans lesquels tu te sens ultra confortable, jolie (oui porter du Meuf ça marche), et surtout chaud si le temps est frais. Pourquoi pas apporter ta bouillotte également ? Forcément ce n’est pas possible dans tous les métiers, mais si tu peux, profites-en !! La chaleur atténue fortement les crampes. 🔥


ASTUCE Nº3 : BIEN CHOISIR TA PROTECTION 🩸


Celle-ci c’est vraiment l’astuce pour éviter le stress de la tâche sur le jean. Les règles sont déjà assez contraignantes en termes d’humeur, de douleur, pour ne pas se rajouter un énième stress sur la conscience ! 

En fonction de notre activité, et de notre flux, on n’a pas forcément toutes les mêmes besoins, et c’est super important de bien choisir sa protection pour avoir l’esprit léger. Dans un monde idéal, où le “patriarcat” serait un mot tabou et non plus le mot “règles”, les protections hygiéniques seraient en libre service dans toutes les toilettes des écoles et entreprises. Mais bon, on y est pas encore. Alors je te conseille d’anticiper, quelque soit ton mode de protection. Toujours avoir une protection dans ton sac, même en dehors de tes règles. Ça peut aussi dépanner des personnes dans le besoin, la sororité toi-même tu sais.



UN CONGÉ MENSTRUEL ? 🤔


Les avis sont très divers sur le sujet !! Certaines femmes pensent que ce serait une sorte de régression, voire même une inégalité, une discrimination à l’embauche. D’autres au contraire souffrent tellement qu’elles en auraient vraiment besoin

A ce jour, les pays ayant instauré le congé menstruel sont trèèèès rares ! Le Japon et l’Indonésie ont été les pionniers à l’instaurer dès 1947, mais en réalité, il est très peu utilisé. Pourquoi ? Les femmes qui le demandent sont mal vues, elles n’osent donc pas le faire à cause de cette pression. En Zambie, un jour de repos supplémentaire est accordé aux femmes qui ont leurs règles. Quid de l’Europe ?? Le seul pays qui l’a envisagé c’est l’Italie en 2017, en cas de règles douloureuses.

 

 

La vérité c’est qu’il n’y a pas une bonne ou mauvaise solution en termes de congé menstruel. Cependant, le monde de l’entreprise et même de l’école devrait pouvoir proposer des solutions. Parce que pour certaines les règles c’est une maladie : l’endométriose. Et les douleurs vont au-delà de petites crampes.

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant de s'afficher


Viser la lune